Annuaire social

ASSOCIATION POUR LA RECHERCHE ET L'INFORMATION SUR LES TOXICOMANIES (ARIT)

Coordonnées situer cet organisme
sur une carte

21 bis, rue des Frères
64200 BIARRITZ

Téléphone : 05 59 24 82 60
Fax : 05 59 24 61 28
E-mail : arit@arit.org
Site Internet : www.arit.org


Activité

Centre Spécialisé en soins pour toxicomanes


Services

Accueil

Description :
Situé au 21 bis rue des Frères à Biarritz, il est ouvert du lundi au vendredi de 9h à12h et de 14h à 17h. Propose: - accueil des usagers de produits, familles et entourage - accueil des partenaires - consultations avec des travailleurs sociaux - consultations médecin psychiatre, médecin généraliste - consultations psychologue - consultations jeunes consommateurs (consultation possible à St Jean de Luz)

Critères d'admission :
Aucuns


Appartements thérapeutiques

Description :
Mise a disposition d'appartements individuels sur le BAB pour usagers de produits ayant un projet de reinsertion et de soins. Accompagnement durant le séjour par travailleurs sociaux, médecins et psychologue.

Critères d'admission :
Etre majeur Bénéficier d'un revenu ou être en mesure d'en avoir un pour participer au loyer et pouvoir vivre au quotidien. Avoir commencé a effectuer un parcours pour une vie sans produit

Procédure d'admission :
Envoyer un courrier à ARIT - service appartements thérapeutiques - 21 bis rue des Frères - 64200 Biarritz. Ce courrier sera éventuellement suivi d'un entretien d'admission.


CAARUD

Description :
Ancienement Boutique le CAARUD est un centre de réduction des risques qui propose sur Bayonne au 8 rue Jacques Laffitte un accueil individualisé. Point échange seringue, soins infirmiers, accueil social...

Critères d'admission :
Aucuns


J'ai besoin d'aide Je veux aider

Actualités

Affaire des Sahraouis

Général :: 11/12/2018

plus Source : SUD OUEST du 01/12/2018 Propos recueillis par Carole Suhas

Aider les migrants ne constitue pas un délit

Général :: 11/12/2018

plus Source : SUD OUEST du 03/12/2018 Article de Vincent DEWITTE

La fatigue du tribunal

Général :: 11/12/2018

plus Source : SUD OUEST du 28 novembre 2018 Article de Carole SUHAS